Photo du mois
Décembre 2019
_

Naomi Madariaga

Naomi Madariaga, Chili - Horschamp

"Chili, Santiago, 2019



Ce sont les espèces en danger qui forcent le changement.


3 semaines de manifestations, des millions de personnes qui continuent de lutter et de dénoncer pacifiquement 30 ans d’injustices causées par la hausse du prix du ticket de métro, par la privation des services et des droits basiques, le tout dans l’indifférence totale d’un État endoctriné par le néolibéralisme.


Le 25 octobre dernier, durant l’appel pour la « la plus grande marche du Chili » et grâce à un million deux cent mille personnes, le pays a montré au monde entier un visage qu’on ne lui connaissait pas. Le Chili était devenu une fausse carte postale qui avait  pour unique but d’attirer davantage d’investissements étrangers.


C’est pour cela qu’aujourd’hui, il est important de rendre hommage à ces millions de visages méritants. Les visages d’une jeunesse sans peur qui conteste le couvre-feu imposé par les militaires. Les visages marqués par la peur de nos parents et grands-parents qui se rappellent d’un temps où les militaires avaient pris le contrôle des rues lors de la dictature de 1973, et avaient commis tout types de barbaries. Ces visages qui nous ont fait comprendre qu’au Chili, si les différents secteurs sociaux et politiques peuvent s’unir pour la lutte contre les inégalités dans un mouvement commun, personne ne pourra les faire taire."

Naomi Madariaga
Chili
@naomadariaga